Atelier 1 – Initiatives citoyennes maritimes : des solutions pour chaque espace

Modérateur : El Mostafa Fakhir

 

Yvan Bourgnon, président - The Sea Cleaners

Etat de la pollution maritime et solution de récupération des déchêts plastiques en mer

Nadia Ben Bahtane, Jocelyne Victoria et  Fadwa Joundy - DADC Dakhla Association for Dolphin Conservation.

Préservation de la baie de Dakhla

Bruno Igounenc, fondateur - Mer & Sens  

Création d’une aire marine protégée d’un nouveau genre

Nos intervenants

Yvan Bourgnon - Président de The Sea Cleaners
Vainqueur de la mini transat 1995, Transat Jacques Vabre 1997, Yvan Bourgnon a battu le record de la distance parcourue en 24h, de la traversée de la Méditerranée, de la Manche.
Il est le premier à avoir accomplit un Tour du monde sans cabine (2013-2015) à la voile et à avoir franchit le passage du nord ouest à la voile en solitaire en 2017.
Yvan Bourgnon a souvent, au cours de ses courses transocéaniques en multicoque, heurté des objets flottants non identifiés. En 2015 encore, lorsque le bateau avec lequel il participait à la Transat Jacques Vabre entra en collision avec un container, l’obligeant à abandonner la course. Confronté de façon brutale à la pollution océanique lors de cet incident mais aussi à l’occasion de son récent Tour du monde en catamaran de sport, Yvan BOURGNON a décidé d’AGIR. Avec la création de son association The SEACLEANERS dédiée à la lutte contre la pollution océanique, il se lance dans la construction d’un navire révolutionnaire Le MANTA , collecteur de déchets plastiques.
Nadia Ben Bahtane - Présidente, Dakhla Association for Dolphin Conservation.

Nadia Ben Bahtane, 39 ans, maman de deux enfants, cadre dirigeant est passionnée de sports d’endurance, notamment la natation en eau libre. Elle a à son actif plusieurs courses et traversées en eau libre, notamment les détroits de Gibraltar et de Bonifacio.

En 2013, elle est nominée parmi les femmes de l’année par la World Open Water Swimming Association.

En 2015, elle est la première femme marocaine à traverser seule le détroit de Gibraltar. La même année, elle entre dans le TOP 50 du classement «World’s Most Adventurous Open Water Women ».

 

Le 21 Août 2015, Nadia Ben Bahtane est décorée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu le glorifie, du Wissam de la Mukafaa Al Watania de l’ordre d’officier, durant la cérémonie de la fête de la jeunesse.

 

Passionnée par l'eau et la natation en eau libre, elle est naturellement sensible à la protection de la mer et la Vie Marine.  Elle s'engage aujourd'hui avec deux amies, dans une nouvelle aventure pour contribuer à la sensibilisation des jeunes au respect de la mer et à la mise en place d'actions pour la protection des dauphins dans la région de Dakhla.

Au-delà de sa beauté et de ses paysages exceptionnels, cette région revêt en effet une symbolique particulière puisqu'elle abrite le Morocco SwimTrek, premier événement d'eau libre au Maroc qu’elle soutient et qui a permis la rencontre de Jocelyne et Fadwa avec lesquelles elle lance l’Association pour la protection des Dauphins de Dakhla.

 

Jocelyne Victoria - Secrétaire Générale, Dakhla Association for Dolphin Conservation.

Jocelyne Victoria, 53 ans, née à Casablanca a travaillé à la direction commerciale de filiales de grands groupes internationaux (Hachette Livre, Pernod Ricard) et à l organisation de leurs événements et séminaires sur le Maroc.

De parents natifs du Maroc, passionnés de nature et de mer , elle découvre très jeune le monde sous marin au coté de son père et de son frère (qui deviendra plongeur professionnel ).
Dès lors, sa passion pour le milieu marin , sa faune , sa flore l accompagneront dans ces choix de voyages et de vie .
Ses visites annuelles au Embiez dans le cadre de son travail et ses échanges avec Patricia Ricard, Présidente de l'Institut Paul Ricard la sensibiliseront de plus en plus sur la fragilité des océans et de ses habitants .
Et c'est à Dakhla , lors du Morocco Swimtrek, dans ce paysage grandiose encore vierge , où elle croise pour la première fois des dauphins , qu elle rencontre 2 autres passionnées Fadwa et Nadia. Ensemble, elles décident alors de s'engager pour préserver ce trésor ce patrimoine , qu'elles ont decidé de protéger pour leurs enfants et les générations à venir .

Fadwa Joundy - Chargée de mission scientifique, Dakhla Association for Dolphin Conservation.

Passionnée par la science et la faune sauvage depuis mon plus jeune âge, j ai entamé des études scientifiques juste après mon Baccalauréat obtenu en 1996 à Casablanca.

Après un DUT en Génie Génétique ,et une licence en Biologie Générale et Sciences de la Terre à l Université de Montpellier, souhaitant être au plus proche des animaux, je me suis ensuite lancée dans la médecine vétérinaire dont j'ai fait aujourd’hui mon métier.

Férue de natation, et après une première course en eau vive au large d'Essaouira , je suis partie à la rencontre des dauphins lors du MST 2017 dans la lagune de Dakhla .

Bruno Igounenc - Fondateur, Mer et Sens.

Passionnée par la science et la faune sauvage depuis mon plus jeune âge, j ai entamé des études scientifiques juste après mon Baccalauréat obtenu en 1996 à Casablanca.

Après un DUT en Génie Génétique ,et une licence en Biologie Générale et Sciences de la Terre à l Université de Montpellier, souhaitant être au plus proche des animaux, je me suis ensuite lancée dans la médecine vétérinaire dont j'ai fait aujourd’hui mon métier.

Férue de natation, et après une première course en eau vive au large d'Essaouira , je suis partie à la rencontre des dauphins lors du MST 2017 dans la lagune de Dakhla .

Bruno IGOUNENC est le fondateur de l’association « Mer et Sens ».

De son enfance au Sénégal, de ces heures passées en mer à pêcher, plonger et échanger, il a gardé l’image de cette mer nourricière, mais
progressivement vidée de sa richesse, de ces pêcheurs artisanaux aux prises avec la raréfactions des ressources halieutiques, mais aussi d’initiatives
magnifiques, comme celle de Haïdar el Ali pour la reconquête des mangroves avec l’aide des populations.

Dans ses études en France, en école supérieure de commerce, il s’est débrouillé pour rester en contact avec l’élément marin, au point d’intituler son
mémoire d’exécutive coaching à HEC : « peut-on coacher avec des dauphins ... ? ».

En parallèle d’une carrière professionnelle bien remplie (dirigeant chez AIRBUS, co-fondateur du GIMAS, fondateur de son cabinet de conseil et de
coaching EXPERIS), il a continué à s’intéresser au monde de la mer, notamment au fonctionnement des réserves marines et leurs interactions avec les
populations environnantes.

Aujourd’hui, au Maroc, où il réside depuis 20 ans, avec une équipe de passionnés, il travaille à la création d’une réserve marine protégée d’un nouveau
genre sur les côtes méditerranéennes marocaines…

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Linkedin